La maladie cœliaque

La maladie cœliaque est un trouble digestif provoquée par l’ingestion de gluten. Vous avez probablement entendu parler ?? des allergies au gluten ou tombez sur des produits sans gluten dans votre supermarché, mais la plupart des gens ?? aren t vraiment sûr de ce que le gluten est. Le gluten est une protéine contenue dans de nombreux aliments comme le pain et les pâtes. Les aliments à base de blé, le seigle et l’orge contiennent également du gluten. La consommation d’aliments de gluten déclenche une réponse immunitaire dans l’intestin grêle chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque. Il en résulte des dommages à l’intérieur de l’intestin grêle, et le processus d’absorption des nutriments est entravée. La maladie cœliaque conduit à des symptômes tels que des maux d’estomac et la diarrhée. En raison de la mauvaise absorption des nutriments, les personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent également souffrir de carences en vitamines. Bien qu’il n’y ait pas de traitement spécifique de la maladie, les personnes souffrant de la maladie cœliaque peuvent faire face et gérer la situation tout à fait efficace en faisant certains changements à leur régime alimentaire.

Les symptômes de la maladie cœliaque

Les personnes atteintes de la maladie coeliaque ont tendance à éprouver des signes et des symptômes généraux tels que douleurs abdominales, ballonnements et diarrhée. Il y a aussi quelques-uns qui peuvent éprouver aucun symptôme. Les symptômes de la maladie cœliaque peuvent parfois être confondus avec ceux d’autres problèmes gastro-intestinaux tels que le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn ?? et les ulcères gastriques. Il y a aussi certains symptômes de la maladie cœliaque qui ne sont pas liés au système gastro-intestinal. Ceux-ci comprennent des douleurs articulaires, crampes musculaires, plaies dans la bouche, l’anémie, éruption cutanée, des problèmes osseux et la dépression. Les personnes qui souffrent de carences nutritionnelles en raison de la maladie cœliaque peuvent afficher certains autres symptômes tels que la perte de poids, la fatigue et l’ostéoporose. Il peut y avoir un retard de croissance chez les enfants.

Une condition qui affecte l’intestin grêle, d’une manière similaire à la maladie cœliaque est la dermatite herpétiforme. Ce trouble est aussi le résultat de l’intolérance au gluten et de l’exposition au gluten contenant des aliments peuvent également conduire à des démangeaisons et des boursouflures sur la peau. Cependant les symptômes digestifs ne sont généralement pas connu.

Il est conseillé de consulter un médecin lorsque l’un des signes et symptômes de la maladie cœliaque sont expérimentés. Ceux qui ont des antécédents familiaux de la maladie peut être à un risque plus élevé de développer la maladie cœliaque, ce qui explique pourquoi le test peut être recommandée. Si des symptômes tels que des problèmes de croissance, l’irritabilité, pâleur et selles volumineuses sont remarqués chez un enfant, une attention médicale doit être recherchée tôt afin que le traitement peut être fourni avant que la condition se détériore. La maladie cœliaque est diagnostiquée par l’essai d’un échantillon de sang. Le médecin peut également obtenir un petit échantillon de tissu du petit intestin et l’ont testé dans un laboratoire.

Si la maladie cœliaque est pas traitée, de nombreuses complications sont susceptibles de se développer. L’une des principales complications de cette maladie est la malnutrition. Cela peut se produire même si le régime semble être suffisant. Les carences en acide folique, fer, vitamines et minéraux peuvent conduire à la perte et l’anémie du poids. La maladie cœliaque conduit à la perte de graisse dans les selles et cela peut aussi entraîner une perte excessive de vitamine D et de calcium. Cela pourrait entraîner le ramollissement des os et l’ostéoporose. Les dégâts que la maladie provoque dans l’intestin grêle peut le rendre difficile à tolérer les aliments, même sans gluten. Les personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent être incapables de tolérer le lactose dans les produits laitiers. Une fois que la guérison de l’intestin, la plupart des patients constatent qu’ils peuvent consommer une fois de plus les aliments lactose. Ceux qui ont la maladie coeliaque qui ne gère pas correctement la condition par un régime sans gluten peut être à risque de développer des cancers tels que le cancer de l’intestin et le lymphome intestinal. La maladie cœliaque peut également être liée à certaines complications neurologiques telles que des lésions nerveuses et des convulsions.

Les causes de la maladie cœliaque

La cause exacte de la maladie cœliaque est inconnue pour certains. Il est une condition qui se produit lorsque le système immunitaire réagit de manière excessive à des aliments qui contiennent du gluten. La muqueuse de l’intestin grêle contient de minuscules projections appelées villosités, qui jouent un rôle important dans l’absorption des nutriments tels que les vitamines et les minéraux de la nourriture que nous consommons. Chez les personnes atteintes de la maladie coeliaque, les villosités subissent des dommages. Sans villosités, le corps ne peut pas absorber les nutriments dont il a besoin pour une bonne croissance et de la santé. Nutriments tels que les vitamines, les minéraux et les matières grasses qui restent non absorbé sont passés à travers les selles. Les recherches ont montré que la maladie cœliaque fonctionne dans les familles. Par conséquent, les personnes qui ont un membre de la famille avec la maladie coeliaque sont susceptibles de développer la condition eux-mêmes. Des études ont également indiqué que le risque de la maladie cœliaque est plus élevé quand il y a certaines mutations génétiques. Cependant, il ne veut pas dire que les personnes qui ont ces mutations sont certains de souffrir de la maladie cœliaque parce qu’il ya beaucoup d’autres facteurs de risque impliqués. La condition a tendance à se produire plus fréquemment chez les personnes atteintes de diabète de type 1 et la maladie de la thyroïde. Ceux qui ont le syndrome de Down ?? et la colite microscopique peut aussi être un risque plus élevé de développer une maladie cœliaque.

Remèdes pour la maladie cœliaque

Il n’y a pas de remède pour la maladie cœliaque, mais il peut être géré efficacement par des changements alimentaires. Afin d’éviter une aggravation des symptômes et de prévenir les complications, certains aliments doivent être évités. Les aliments contenant du gluten, comme l’orge, le seigle, la semoule, le blé et le boulgour devraient être exclus du régime. Les médecins se réfèrent généralement à des patients une diététicienne afin qu’un sans gluten, une alimentation saine peut être formulée. Dès que le gluten est éliminé de l’alimentation, l’inflammation dans l’intestin grêle est réduite. La plupart des gens commencent à se sentir mieux dans quelques semaines, mais une bonne cicatrisation des villosités peut prendre beaucoup plus longtemps. La guérison complète peut se produire dans quelques mois ou peut prendre jusqu’à deux ans. Les enfants éprouvent une guérison plus rapide de l’intestin grêle par rapport aux adultes. Dans le cas où un aliment de gluten est accidentellement consommé, il peut y avoir des douleurs à l’estomac et la diarrhée. Certaines personnes peuvent ne pas souffrir de symptômes, mais les dommages aux villosités peuvent encore avoir lieu. Le gluten en quantités infimes peuvent également nuire à l’intestin grêle.

Les personnes qui souffrent de carences nutritionnelles graves en raison de la maladie cœliaque peut être prescrit des suppléments nutritionnels. Les niveaux de nutriments tels que l’acide folique, le calcium, le fer et les vitamines B12, D et K peut être augmenté. Ces suppléments sont généralement prescrits sous forme de comprimés. Mais ils peuvent aussi être donnés sous la forme d’injections si le tube digestif ne sont pas en mesure de les absorber sous forme de comprimés. Afin de traiter l’inflammation dans les intestins, les médecins peuvent prescrire des médicaments stéroïdiens.

Il y a des remèdes naturels qui sont connus pour fournir le soulagement de la maladie cœliaque. Le yaourt est connu pour aider à la guérison du système digestif. On pense que les huiles de poisson pour aider à limiter l’inflammation intestinale. Plusieurs herbes sont connus pour être bénéfique dans la gestion des symptômes de cette maladie. sceau d’or a un effet de renforcement sur le système immunitaire comme le fait l’extrait de feuille d’olivier. Camomille et l’orme rouge servent aussi de bons remèdes naturels pour la maladie coeliaque. thé prêle a des propriétés anti-inflammatoires et consommer le thé au moins trois fois par jour peut aider à réduire l’inflammation intestinale et renforce également le système digestif.

Régime pour la maladie cœliaque

Les personnes atteintes de la maladie cœliaque doivent éviter les aliments qui ont gluten en eux. Toujours lire les étiquettes sur les aliments emballés et éviter les aliments tels que le blé, l’orge, le seigle et la semoule. Les aliments comme le pain, les gâteaux, les biscuits, les céréales, les biscuits, la bière, l’avoine, les pâtes, les viandes froides, les vinaigrettes, les soupes et les sauces doivent également être évités à moins d’être étiquetés comme sans gluten. Il permet également de vérifier les étiquettes pour savoir si le produit alimentaire a été fait dans un établissement qui est exempt de tout produit contenant du gluten. Céréales comme l’avoine peuvent parfois subir une contamination due à l’exposition au blé alors qu’ils sont cultivés et transformés. Même si on ne sait pas avec certitude si l’avoine causent des dommages aux personnes atteintes de la maladie coeliaque, les médecins conseillent généralement les patients pour éviter de les manger à moins qu’ils sont connus pour être sans gluten. Un régime sans gluten peut encore contenir de nombreux aliments de base comme le maïs, le sarrasin, le riz, le quinoa, la semoule de maïs, marante, tapioca et amarante. Même avec ces aliments, il est conseillé de vérifier les étiquettes des aliments. D’autres aliments qui peuvent être en toute sécurité inclus dans un régime sans gluten comprennent les fruits, les produits laitiers, le poisson, la volaille, les pommes de terre, du riz, des légumes et du vin. Certaines personnes peuvent trouver difficile d’exclure les pains et les pâtes de l’alimentation. Heureusement pour eux il y a des pains sans gluten et des pâtes disponibles sur le marché aujourd’hui. Avec la recherche proprement dite, il est possible de trouver des substituts sains pour de nombreux aliments de gluten.

Suggestion pour la maladie cœliaque

Il y a certaines précautions qui doivent être prises par des personnes ayant la maladie coeliaque. Tout d’abord, il est absolument essentiel de respecter les instructions alimentaires si vous souhaitez gérer efficacement la maladie. Il est également important de vous tenir au courant des ingrédients qui entrent dans divers aliments et ingrédients qui contiennent du gluten. Une habitude bénéfique que les personnes ayant la maladie coeliaque doit se développer est de vérifier constamment et soigneusement les étiquettes des aliments. En cas de doute au sujet d’un certain produit des aliments, on peut contacter le fabricant pour plus d’informations. Dans le cas où il y a encore un doute persistant au sujet de toute nourriture, la chose la plus sûre à faire est d’éviter. En effet, même la moindre exposition à une petite quantité de gluten peut déclencher l’inflammation dans l’intestin et entraîner des douleurs abdominales et la diarrhée. La meilleure source d’information et des conseils en matière de régime alimentaire et le mode de vie serait votre médecin et diététicien, car ils peuvent vous donner des conseils personnalisés et des recommandations diététiques, en fonction de vos besoins spécifiques.

» Remedes Maison » La maladie cœliaque